DECOUVERTE
Communiqué de presse

SEMAINE DU 02 AU 08 JANVIER  2016 – 01 SEM.

Découvrez en pièces jointes les temps forts des chaînes DECOUVERTE du groupe CANAL+ avec notamment


DIMANCHE 03 JANVIER A 20H45 SUR PLANETE +


C'ETAIT MIEUX AVANT ? LE SEXE

INEDIT

UNE SERIE DOCUMENTAIRE DE 8 EPISODES


Pour le sexe, évidemment que c’était mieux avant. On peut même dater la période : le début des années 1970. C’était la libération sexuelle, l’émancipation des femmes et des rapports avec comme objectif unique le plaisir et non la procréation maritale. Mais est-ce que c’était si "open" que ça ? Est-ce que tout le monde n’en a pas rajouté un peu pour contribuer à la légende ? Et même : est-ce que la partouze n’était pas aussi devenue une norme ? En tout cas, cela n’a pas duré. Depuis, on s’est tapé le sida et un léger retour de la bigoterie. Et si, dans les esprits, le sexe c’était mieux avant, c’est parce qu’aujourd’hui on ferait n’importe quoi. Pornographie, moeurs légères, jambes qui s’écartent trop facilement. Pourtant, le sida, je suis né avec, ça ne fait pas de différence ! Mieux, la capote responsabilise… Par contre, les réseaux sociaux, les sites de rencontres et tous les services qui facilitent les relations, eux, changent la donne. Même les plus isolés peuvent baiser. Et si les avancées pour les hétéros sont importantes, elles sont exponentielles pour les homosexuels dont les pratiques étaient encore illégales il y a trente-trois ans. La jouissance pour tous – jeunes, vieux, homos, handicapés, etc. – est donc devenue un acquis. Entre le sexe des soixante-huitards et le sexe 2.0, Benjamin Carle entend bien montrer que le plaisir peut toujours être mieux demain.



MERCREDI 06 JANVIER A 20H45 SUR PLANETE + CI


WARRIORS FROM THE NORTH

INEDIT

DOCUMENTAIRE


De retour chez lui, un jeune Danois d'origine somalienne raconte son voyage et son combat aux côtés des rebelles islamistes. Un témoignage représentatif du parcours de tant de jeunes Européens partis combattre en Syrie ou en Somalie. Ce jeune combattant a accepté de raconter anonymement comment il s'est laissé convaincre par les ​recruteurs du groupe terroriste somalien al-Shabaab. Il explique ce qui l'a conduit à partir mener cette guerre : rien dans sa vie ne semblait avoir de sens, ce combat lui en donnait. Au cours des premiers mois de son séjour en Somalie, deux de ses amis meurent en commettant des attentats-suicides. Quant à lui, son père finira par le convaincre de rentrer avant qu'il ne soit trop tard. Les réalisateurs Nasib Farah et Søren Steen Jespersen ont également recueilli les témoignages d'autres jeunes combattants, néerlandais notamment, qui racontent ce qui les a poussés à quitter ainsi leur maison et à se préparer à mourir.



MARDI 05 JANVIER A 20H50 SUR PLANETE + A&E

LOOKING FOR MILANO

IMMERSION

Après LOOKING FOR MANCHESTER, LOOKING FOR MILANO est le deuxième épisode de la série que produit Éric Cantona au coeur des grands derbies de la planète. Eric Cantona se rend à Milan, à la rencontre de deux familles de supporters de l'Inter et du Milan AC. Alors que le derby se profile, la tension monte dans la ville. Des personnalités milanaises éclairent la rivalité séculaire entre les deux clubs, prisme de lecture de l'histoire de la ville, de sa culture populaire et de sa position étonnante dans le monde de la mode.


SAMEDI 02 JANVIER A 20H45 SUR SEASONS

LOUP : LA GUERRE EST DECLAREE

TERROIR

Urgence chez les éleveurs évidemment mais urgence également pour la faune sauvage en grand déclin, les mouflons bien sûr, mais aussi les chevreuils, les chamois et, tout récemment, même des sangliers
ont été attaqués. Le loup reste insaisissable, il tient en échec ceux qui doivent le réguler. Il échappe presque systématiquement aux battues. L'une d'entre elles, sur le site militaire de Canjuers, n'a pas permis d'en
débusquer un seul alors que 150 hommes étaient mobilisés. Résultat : les objectifs de prélèvement ne sont jamais atteints. Trois animaux seulement tués en 2012, et un seul en 2013 sur les 24 autorisations ! Cette fois, la guerre est déclarée. L’État prend enfin la mesure du ras-le-bol. Un nouveau Plan Loup pour la période 2013-2017 prévoit
notamment la possibilité d'une gestion différenciée selon les régions, en fonction des pratiques d'élevage. “C’est la première fois que l’on nous donne les moyens d’une action d’envergure” se réjouit Max Isoard, le président des chasseurs des Alpes de Haute-Provence. Comme jamais auparavant, la chasse se retrouve au coeur d’une problématique cruciale qui interroge la société. C’est pour elle l’occasion d’affirmer son rôle de gardienne et de protectrice de l’espace naturel, son rôle de garante de l’équilibre entre les activités des hommes et la vie sauvage.