j1
Communiqué de presse

IMANOL HARINORDOQUY

REACTIONS DANS LE CANAL RUGBY CLUB SUR CANAL+


Ce 8 novembre 2015 sur CANAL+, à l’occasion du CANAL RUGBY CLUB, diffusé en clair et en direct tous les dimanches à 18h10, Imanol Harinordoquy, joueur du Stade Toulousain, a répondu aux questions d’Isabelle Ithurburu, Sébastien Chabal et Philippe Guillard.

Retrouvez ci-dessous des extraits scriptés de son intervention.

En cas d’utilisation merci de bien citer la source (CANAL RUGBY CLUB/ CANAL+)




Au sujet de son passage de Biarritz à Toulouse la saison dernière:

« C’était quelque chose dont j’avais besoin, de me remettre en question, de repartir sur un autre cycle. Surtout, pas envie de finir sur une descente à Biarritz, retrouver un nouvel environnement, un nouveau discours, une nouvelle méthode de travail, Guy Novès qui m’a fait confiance et je l’en remercie »

Au sujet de Guy Novès a la tête de l’Equipe de France:

« Guy Novès a un chantier immense qui l’attend, repartir pratiquement de zéro, même si l’on a vu des joueurs éclore, il va y avoir un très gros travail dès le prochain tournoi. Je pense qu’il va s’appuyer sur une revue d’effectif (…) un groupe d’hommes et qu’il va leur faire confiance, les faire grandir et les amener. »

« Il va devoir composer avec des choses auxquelles il s’est opposé par le passé, ça fera parti de ses nouvelles fonctions. »


Au sujet du mauvais début de saison du Stade Français :

« C’est toujours difficile de reprendre après un titre. Il y a l’euphorie, l’absence de certains joueurs aussi. Une première partie de championnat avec seulement 4 matchs, donc forcement, en attaquant mal ce premier paquet de matchs c’est difficile de retrouver la confiance. »

Au sujet des difficultés de Biarritz en Pro D2 :

«  Je leur fais confiance. Quand je vois le travail qu’ils font, quand je vois que depuis deux trois matchs il y a des choses qui se mettent en place. Maintenant il faut réussir à sortir de cette spirale négative, j’ai connu ça, c’est compliqué. Il manque le petit plus de confiance qui fait que le match bascule en leur faveur. Encore aujourd’hui c’est dur car les joueurs se sont battus et au final, ils repartent avec zéro point. »



Contacts presse

SEVERINE RAY 
01 71 35 24 08 Severine.ray@canal-plus.com 

MATHIEU BESSON 
01 71 35 34 94 Mathieu.besson@canal-plus.com