j1
Communiqué de presse

INTERVIEW EXCLUSIVE JÉRÔME CHAMPAGNE

Le candidat pour l'élection présidentielle de la FIFA Jérôme Champagne était l'invité exceptionnel de Sport Club ce mardi soir sur INFOSPORT+.


Ci-dessous ses déclarations : 

« Je pense avoir le parcours à travers le foot et le monde pour assumer la responsabilité. »

« L’histoire jugera Sepp Blatter d’une meilleure manière que le juge l’actualité aujourd’hui. »

« J’ai travaillé 11 ans à la FIFA, je sais ce qui marche et ce qui ne marche pas. »

« Le foot c’est comme notre société. Les riches deviennent encore plus riches. »

« Etre président de la FIFA c’est comprendre le foot, comprendre le monde. »

Sur la coupe du monde 2018 et 2022 remis en cause
«Il est sain et surtout juste d’amener la coupe du monde enfin dans les pays arables. »
« La présomption d’innocence est un principe fondamental de la démocratie et les Qataris comme les Russes ont le droit d’en bénéficier donc laissons faire les enquêtes. Il y a une enquête de la justice suisse qui porte sur les conditions du vote, et il y a aussi une autre enquête interne qui est menée actuellement par la FIFA. Laissons faire les enquêtes. »

Sur le dopage
« Au contraire de l’IAAF, le scandale qui touche la FIFA ne touche pas aux résultats. »
« Sur le dopage il est évident qu’il faut la plus extrême fermeté. »

Sur le soutien de Pelé
« C’est un soutien exceptionnel, c’est aussi une responsabilité parce que je ne peux pas dire de bêtises. Pour un candidat, être soutenu par Pelé pour la 2ème fois, ce n’est quand même pas rien. »

Sur le point de rupture entre Sepp Blatter et Michel Platini
« Je pense que le point de rupture a été sans doute, si on prend les dernières déclarations de Sepp Blatter, le choix de la  coupe du monde 2022 qui les oppose, et là il y a sans doute eu un point de rupture. »


Contacts presse