Communiqué de presse
Lundi 9 janvier 2017

​LES CIELS D'ALEXANDRE TRAUNER
DOCUMENTAIRE INEDIT

CYCLE ALEXANDRE TRAUNER SUR CINE+CLASSIC
4 FILMS, CHAQUE JEUDI DE FEVRIER A 20H45


CINE+CLASSIC rend hommage à Alexandre Trauner à travers quatre films et un documentaire inédit. Décorateur de génie multirécompensé aux César et aux Oscars, ce scénographe d'origine austro-hongroise a enrichi et orienté le travail des réalisateurs qui lui ont fait confiance pendant près d'un demi-siècle : Carné, Prévert, Litvak, Wilder ou encore Welles et Tavernier, pour ne citer qu'eux.

Du réalisme poétique des premiers films auxquels il participa aux productions américaines, découvrez l'
identité visuelle et l'atmosphère inoubliable qui se dégagent des décors d'Alexandre Trauner. 


© 2016 Les films d'ici - France

LES CIELS D'ALEXANDRE TRAUNER, LA TRAVERSÉE DU CINÉMA 

Samedi 4 février à 19H50 

2015 • Documentaire inédit de Vincent Dumesnil • Auteurs : Stéphane Paroux et Vincent Dumesnil

Illustré des superbes maquettes préparatoires, émaillé de témoignages et d'intervention du décorateur lui-même, le documentaire de Vincent Dumesnil brosse le portrait d'un monument du cinéma mondial.

QUAI DES BRUMES, HÔTEL DU NORD, LES VISITEURS DU SOIR, LES ENFANTS DU PARADIS, LE JOUR SE LÈVE : ces grands films du cinéma français ont en commun la magie des décors d'Alexandre Trauner. Plus tard, l'Amérique lui offre de nouveaux défis. Certaines de ses réalisations sont de véritables chefs-d'œuvre alliant technique, audace et inventivité : LA GARÇONNIÈRE, pour lequel il reçut un Oscar, IRMA LA DOUCE, tous deux de Billy Wilder, ou L'HOMME QUI VOULUT ÊTRE ROI de John Huston, et son colossal décor en extérieur. De retour en France, le cinéma hexagonal lui propose à son tour de superbes opportunités. Bertrand Tavernier revient en détail sur leur collaboration pour COUP DE TORCHON. Dans un style moins exotique, il réussit à insuffler sa poésie au vieux Ménilmontant de TCHAO PANTIN et au métro de SUBWAY, film pour lequel il recevra un César.


LES QUATRE DU FILMS DU CYCLE TRAUNER :


© 1951 Films Sacha Gordine  © 1950 DisCina - Les Films Modernes  © 1964 METRO-GOLDWYN-MAYER STUDIOS Inc; All Rights Reserved. © 1979 Gaumont - Caméra One - Opera Film Produzione - Janus Films - Antenne 2

JULIETTE OU LA CLEF DES SONGES /Jeudi 2 février à 20H45

1951 Comédie dramatique de Marcel Carné avec Gérard Philipe, Suzanne Cloutier, Jean-Roger Caussimon

Emprisonné pour vol, Michel s'endort dans sa cellule. En rêve, il se retrouve dans un village dont tous les habitants semblent avoir perdu la mémoire. Il part à la recherche de Juliette, la femme qu'il aime dans la réalité. Après quelques surprenantes rencontres, il la retrouve enfin et ils se promettent de se retrouver plus tard, dans la forêt.

Réalisé tout de suite après LA MARIE DU PORT, JULIETTE OU LA CLEF DES SONGES s'en distingue très nettement. Les décors de Trauner participent à l'étrangeté du film, marqué par une importante recherche technique.


MANÈGES / Jeudi 9 février à 20H45

1950 Drame d'Yves Allégret avec Simone Signoret, Bernard Blier, Jane Marken, Frank Villard, Jean Ozenne, Jacques Baumer

Dora vient d'avoir un terrible accident de voiture. Elle se retrouve à l'hôpital, où Robert, son mari, l'a rejointe. Son état est critique. Bouleversé par le malheur qui touche celle qu'il aime, il entame une discussion avec sa belle-mère, qui a accourru au chevet de sa fille. Là, les langues se délient et Robert va de découvertes en découvertes.

Entièrement bâti sur des flash-back, ce film d'une profonde noirceur est superbement interprété par Simone Signoret et Bernard Blier.


EMBRASSE-MOI, IDIOT / Jeudi 16 février à 20H45

1964 Comédie de Billy Wilder avec Dean Martin, Kim Novak, Ray Walston

Une star de la chanson, Dino, donne son dernier récital de l'année à Las Vegas. Aussitôt le show terminé, il fonce rejoindre son Hollywood chéri au volant de sa décapotable rutilante. Pour faire le plein, il s'arrête dans une petite ville paumée du Nevada. Une aubaine pour Barney Millsap, pompiste du bled et auteur de chansons de troisième zone, qui voit là une opportunité unique de faire connaître ses "chefs-d'œuvre". Avec la complicité d'Orville Spooner, un prof de piano, il sabote la voiture de Dino, pour mieux lui proposer son hospitalité.

Conspué par la critique et boudé par le public, le film de Billy Wilder fit au moment de sa sortie un scandale retentissant (condamné par la Legion of decency, désavoué par la United Artists) qui marqua la carrière du réalisateur. Aujourd'hui, cet envers du rêve américain, si triste soit-il, fait la valeur de cette comédie sulfureuse et cynique. Par-delà la pertinence du regard du cinéaste sur son continent, Dean Martin, dans le rôle du crooner has been, excelle en parodie de lui-même, le sex-appeal de Kim Novak crève l'écran, tandis que la paire Walston/Osmond est parfaitement grotesque...


DON GIOVANNI / Jeudi 23 février à 20H45

1979 Opéra de Joseph Losey avec Ruggero Raimondi, José Van Dam, Kiri Te Kanawa, Edda Moser, Teresa Berganza

Grand séducteur et manipulateur, Don Giovanni multiplie les conquêtes jusqu'au jour où le fantôme du Commandeur, le père d'une belle séduite qu'il a tué en duel, revient pour se venger.

Clairement destiné au grand public, ce film fut à sa sortie l'objet de polémiques enflammées concernant ses choix musicaux, son interprétation et l'éternelle question du son direct. La partition de cette somptueuse ballade visuelle est servie par quelques-unes des plus grandes voix de l'époque.


Liens de visionnage à la demande.
CYCLE DISPONIBLE SUR CINÉ+ À LA DEMANDE

Contacts presse

CANAL+
DIRECTION DE LA COMMUNICATION

KARLETTY LAVOCAT
01 71 35 24 68

PASCALE MARIE
01 71 35 20 68

IRENEE MARKOVIC
01 71 35 20 59