j1
Communiqué de presse

ST ANDRE / CHABAL, LA RENCONTRE

ENTRETIEN EXCLUSIF DANS LE CANAL RUGBY CLUB SUR CANAL+

" l’équipe de France n’est plus le sujet important du rugby français. "



Ce dimanche 31 janvier 2016 sur CANAL+, le CANAL RUGBY CLUB, diffusé en clair et en direct tous les dimanches, a proposé un entretien exclusif entre l'ancien sélectionneur du XV de France, Philippe St André et le consultant CANAL+, Sébastien Chabal.

Retrouvez ci-dessous des extraits scriptés de cet entretien. 
En cas d’utilisation merci de bien citer la source (CANAL RUGBY CLUB / CANAL+)





" Le rôle de sélectionneur, c’est un rôle qui est exposé, tu es la tête d’affiche, si ça gagne tant mieux, si ça perd c’est toi qui change. "

Selon moi, l’équipe de France n’est plus le sujet important du rugby français. Quand on voit que Guy Novès va partir en tournée au mois de juin en Argentine sans les demi-finalistes de Top14, c'est à dire sans les meilleurs joueurs français des 4 meilleurs clubs français, on se dit que l’église n’est pas au milieu du village. On a fait évoluer un petit peu les choses mais pas assez à mon gout et surtout pas assez par rapport aux autres nations du rugby mondial. "

" Cette nouvelle génération, parce qu’ils sont pros, leur image est importante, j’avais vraiment le sentiment que plus on leur mettait la pression, plus il y avait une pression extérieure, plus ça les paralysait. Contre les Blacks en quart de finale tu espérais qu’ils allaient faire quelque chose devant le hakka, j’en avais parlé à leur leader… "

" Bien sûr (que des joueurs m’ont déçus). Quand tu te prépares comme des fous, quand tu essais de créer une histoire, de créer quelque chose. Pour moi, la grosse frustration, c’est le match contre l’Irlande. Tu perds sur tes points forts, tu es pris en mêlée, tu es pris en touche, tu es pris dans les zones de rucks, tu es pris dans le combat et dans l’agressivité, tu es pris sur tes points forts. "

" J’avais l’impression que des fois, les joueurs ne mettaient pas l’investissement qu’ils auraient dû alors que je me battais comme un chien. Je ne me suis pas adapté à cette nouvelle génération, c’est la première génération qui à 17 ans veut entrer dans un centre de formation, ils rentrent semi pros, professionnels. "

" Dans le rugby mondial, on est contre des nations qui sont des clubs. Les Néozélandais jouent 25 matchs, 14 ou 15 matchs avec les All Blacks et 11 matchs avec les provinces, les Australiens font pareil, les Irlandais et les Gallois aussi. Quand le rugby est passé professionnel, on a dit que le Tournoi des 6 nations ne serait plus gagné que par l’Angleterre ou la France et on s’aperçoit que depuis 6/7 ans, c’est plus souvent les Irlandais ou les Gallois qui gagnent. Je pense que l’on n'a pas su s’adapter, on a fait 3 finales de Coupe du Monde mais on est la seule grande nation du rugby mondial a ne pas avoir été championne du monde et ça ce n’est pas le fait du hasard. Après je souhaite énormément de bonheur au rugby français, je ne suis pas aigri, je ne suis pas jaloux, je suis le premier supporter de l’équipe de France, je ne vais pas faire le vieux con sur une décision de Guy Novès sur la formation de son équipe, je connais les problématiques, par contre, il faut lui donner les moyens pour que le rugby français soit régulier au niveau international, ce qui n’est pas le cas actuellement. "

Contacts presse

SEVERINE RAY 
01 71 35 24 08 Severine.ray@canal-plus.com 

MATHIEU BESSON 
01 71 35 34 94 Mathieu.besson@canal-plus.com