FORMULE 1
Communiqué de presse

WOLFF / ROSBERG / HAMILTON / VERSTAPPEN / GROSJEAN

REACTIONS EXCLUSIVES CANAL+

DANS FORMULA ONE, LE MAGAZINE DE LA F1

Ce dimanche 24 mai 2015 sur CANAL+, à l’occasion de l’émission FORMULA ONE, LE MAGAZINE DE LA F1, Lewis HAMILTON, Nico ROSBERG, Toto WOLFF, Max VERSTAPPEN et Romain GROSJEAN sont revenus sur le déroulement du GRAND PRIX DE MONACO.

Retrouvez ci-dessous des extraits scriptés de leurs interventions.

En cas d’utilisation merci de bien citer la source (FORMULA ONE / CANAL+)



Toto WOLFF (Mercedes) :
« On a cru que l’on avait une marge pour faire le pit-stop, pour être sûr que les pneus ne tombent pas en dessous de la limite. Quand on est ressorti on a vu que l’on n’avait pas la marge. C’est notre faute, celle de l’équipe. On lui a couté la victoire. »

« On va s’excuser, et s’excuser et s’excuser. »


Nico ROSBERG (Mercedes) :
«  Elle (la victoire) a une saveur mélangé. C’était de la folie la fin pour moi. Je ne pense pas avoir été aussi chanceux dans ma carrière qu’aujourd’hui. Mais dans mon sport j’ai appris qu’il faut le prendre comme ça vient car cela peut aussi aller dans l’autre sens »

« Lewis (Hamilton) a fait une course fantastique, il a roulé très très fort. Il aurait mérité de gagner, c’est sûr, et c’est dur quand même pour lui de finir comme ça. »


Lewis HAMILTON (Mercedes) :
« Je ne peux pas décrire ce que je ressens. Ce n’est pas facile. »

« Jusqu’à l’intervention de la voiture de sécurité, c’était la meilleure course de ma carrière à Monaco. J’avais tellement de marge. »

« On est une équipe. On gagne ensemble, on perd ensemble. Il n’y a personne à blâmer. C’est une responsabilité partagée."


Max VERSTAPPEN (Toro Rosso) :
« C’était un impact très gros. C’est le plus gros accident de ma carrière. Mais je me sens bien, je suis juste un peu tendu. »

« Plus tôt dans la course, j’avais déjà freiné plus tard que ça. Et lors du tour de l’accident, j’ai freiné exactement au même endroit que le tour précédent, mais le pilote devant moi a décidé de freiner plus tôt, et moi j’ai été pris par surprise. J’était juste derrière lui, je n’ai pas pu l’éviter. S’il freine trop tôt, je n’ai aucune chance ».


Romain GROSJEAN (Lotus) :
« Je pense qu’il s’est raté (Max Verstappen). Il était trop optimiste sur ce mouvement là. C’est ce que j’ai fait en 2013 ici, j’avais pris 10 places sur la grille au Canada. »

Contacts presse

SEVERINE RAY 
01 71 35 24 08 Severine.ray@canal-plus.com 

MATHIEU BESSON 
01 71 35 34 94 Mathieu.besson@canal-plus.com ​​