TOP14
Communiqué de presse

YANNICK BRU - ITV EXCLUSIVE

AUX SPECIALISTES RUGBY SUR CANAL+SPORT

Ce mercredi 26 novembre 2015 sur CANAL+SPORT, à l’occasion de l’émission LES SPECIALISTES RUGBY, l’entraineur adjoint du XV de France, Yannick Bru, est revenu sur le mondial 2015 et sur sa prolongation au sein du staff tricolore.

Retrouvez ci-dessous des extraits scriptés de son intervention.

En cas d’utilisation merci de bien citer la source (LES SPECIALISTES RUGBY / CANAL+)



Yannick Bru – Entraineur adjoint du XV de France

« (La défaite contre les Blacks) Elle m’a hanté. L’ampleur du score a eu des résonnances importantes. J’ai beaucoup réfléchi à ce match, beaucoup médité sur ce constat d’échec. Elle m’a plongé dans une déception énorme avec un sentiment de honte peut-être à certain moment. Mais surtout elle m’a donné une force terrible pour me projeter vers l’avenir. J’ai gardé le programme de ce match et chaque fois que je travaillerai à l’avenir j’aurai une pensée pour ce match et sur l’immense frustration que j’ai connue. C’est le plus gros échec que j’ai connu de ma carrière de joueur ou d’entraineur avec un score d’une telle ampleur. »

« L’ampleur de la déception se suffisait à elle-même pour générer une remise en question et je n’ai pas eu trop besoin des critiques extérieures pour me situer. »


« Démissionner non. Ce n’est pas dans ma nature de baisser les bras devant l’adversité. J’avais pris des engagements avec une nouvelle équipe. Je crois en cette génération de joueurs à qui on a mis le pied à l’étrier au niveau international qui va conforter son expérience dans l’avenir et qui je pense sera très compétitive en 2019, même si le chemin ne sera pas simple évidemment et je ne suis pas dans l’optimisme béat car je connais trop le niveau international maintenant. Mais pour toute cette génération et l’engagement que j’avais pris je me devais de continuer l’aventure. »


« Il y a un vrai travail à faire sur ce que représente le maillot du XV de France. Les données ont changé aujourd’hui. Les joueurs vivent dans un grand confort matériel et sportif dans leurs clubs respectifs. Ils sont habitués à jouer dans des matchs à grands enjeux, évoluent devant des stades pleins régulièrement. Notre mission au niveau de l’équipe de France est de faire en sorte que lorsque les joueurs jouent pour le XV de France ils ne considèrent pas que ce soit juste un match de plus. »


« Le constat est que nous n’avons pas su créer une atmosphère propice à l’épanouissement offensif des joueurs ».


« Thierry Dusautoir a été un immense capitaine de l’équipe de France. Il a été le joueur qu’il fallait à ce poste là. Il a bénéficié d’énormément de soutien à l’intérieur du groupe et son rôle a été crucial durant toute cette Coupe du Monde. »


« La majorité des joueurs qui ont disputé le mondial 2015 seront encore éligibles pour les 4 années à venir, ce qui n’était pas le cas en 2011 et ce qui suscite beaucoup d’espoir et de raisons d’y croire puisque le chantier est beaucoup moins important qu’il ne l’était début 2012 ».

Contacts presse

SEVERINE RAY 
01 71 35 24 08 Severine.ray@canal-plus.com 

MATHIEU BESSON 
01 71 35 34 94 Mathieu.besson@canal-plus.com